Comment fonctionne le portage salarial ?

Portage salarial

Publié le : 26 avril 20235 mins de lecture

La solution de portage est idéale pour ceux qui souhaitent profiter des avantages combinés du salariat et de l’entreprenariat. Zoom dans cet article sur le fonctionnement de cette relation contractuelle particulière.

Comment cela fonctionne-t-il ?

À mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat, cette relation contractuelle unit un salarié porté, une entreprise cliente et une entreprise de partage salarial. Dans ce cas, le salarié porté est lié à l’entreprise de portage salarial par un contrat de travail. Cette dernière est quant à elle liée à l’entreprise cliente par un contrat commercial. En ce qui concerne le salaire versé au salarié porté, celui-ci est négocié par ce dernier avec l’entreprise cliente. Plus largement, ils définissent ensemble les conditions d’exécution de la prestation.

Même si le salarié porté est lié à l’entreprise de portage par un contrat de travail, celle-ci n’est pas tenue de lui fournir du travail. C’est au salarié qu’incombe la mission de rechercher des missions et d’en négocier les conditions d’exécution auprès des entreprises clientes. Ainsi, avant de pouvoir vous lancer dans cette relation contractuelle, vous devez avoir obtenu une mission auprès d’une entreprise cliente. Dans certains cas, il est possible de vous faire accompagner par l’entreprise de portage dans cette démarche. Les missions doivent être compatibles avec une activité de portage. Pour cela, la durée de la mission ne doit pas excéder une période de 36 mois. Par ailleurs, certaines activités sont exclues. Il s’agit notamment du service à la personne, ou encore d’activités réglementées (architecte, médecin, agent immobilier…).

Quels sont les différents types de contrats qui régissent cette relation ?

Le recours au portage fait appel à différents contrats qui unissent l’entreprise de portage, l’entreprise cliente et le salarié porté. Au total, on retrouve 3 contrats différents permettant de lier ces différentes parties. D’une part, le contrat de travail unit le salarié porté à l’entreprise de portage. Dans le Code du Travail, les contrats en portage ne sont pas nécessairement les mêmes que les contrats de de travail classiques. Ainsi, même si le salarié porté est en CDI, il n’est pas forcément rémunéré lorsqu’il n’est pas en mission.

Il existe également entre l’entreprise cliente et l’entreprise de portage un contrat commercial. Une fois que vous avez pu négocier les conditions de votre prestation avec l’entreprise cliente, celle-ci conclut un contrat avec l’entreprise de portage. Enfin, le contrat de mission permet de lier les trois parties. On y retrouve de précieuses informations telles que les données liées à la mission, les frais professionnels ou encore la responsabilité juridique.

Qui sont les personnes concernées ?

Cette forme d’emploi s’adresse à plusieurs types de profils. Globalement, elle concerne les professionnels souhaitant exercer une activité en tant que travailleur indépendant tout en bénéficiant des mêmes avantages que les salariés classiques. Elle regroupe ainsi une large palette d’emplois. Toutefois, les professionnels proposant des prestations intellectuelles sont plus aptes à opter pour cette forme d’emploi. En effet, ils doivent être en mesure d’offrir aux clients un niveau d’expertise intellectuel suffisant. Pour cela, un niveau d’études de Bac +2 minimum, ou une expérience significative d’au moins 3 ans dans un secteur d’activité sont exigés.

Ainsi, les ingénieurs, les jeunes diplômés d’écoles de commerce ou encore les cadres peuvent aisément prétendre à cette forme d’emploi. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur le site internet ventoris.io. Cette société de portage vous met en relation avec des entreprises et d’autres indépendants. Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer ?

Quels sont les avantages ?

Cette forme d’emploi présente de nombreux avantages. En optant pour celle-ci, vous bénéficiez des mêmes garanties que les salariés. En effet, vous êtes placé sous le régime général de la protection sociale. Cela vous apporte ainsi de la sécurité, contrairement aux entrepreneurs qui ne peuvent pas en bénéficier. Vous pouvez donc être serein ! De plus, en devenant salarié porté, vous pouvez également bénéficier de l’assurance chômage.

Opter pour cette forme d’emploi permet de vous concentrer exclusivement sur votre activité. En effet, en étant chef d’entreprise, vous devez gérer de nombreux autres aspects tels que le marketing ou le côté administratif. Avec cette solution, vous n’avez pas à vous en soucier. De plus, le portage vous permet d’être flexible. Elle vous permet de vous lancer dans une nouvelle activité sereinement car vous pouvez bénéficier d’une assurance responsabilité civile professionnelle fournie par l’entreprise de portage.

Plan du site