Scies circulaires pour menuiserie : choisir son modèle en ligne

Scies circulaires

Publié le : 11 janvier 20215 mins de lecture

Pour les menuisiers, la scie circulaire est un équipement indispensable. Elle permet de découper des bois, du PVC ou de parquet de grande longueur. Elle est utilisée pour effectuer des coupes droites avec un bord droit ou en biais. Mais pour que cet outil soit efficace, il est important de bien choisir le modèle. Quels critères prendre en compte pour faire le choix ? Quelles sont les caractéristiques à considérer pour trouver le modèle adapté à vos besoins ? Voici le guide.

Choisir une scie circulaire en fonction des modèles

Sur le marché, il existe 2 modèles de scie circulaire. Le modèle classique est fixe. Pour réaliser une découpe, il est donc nécessaire de déplacer le matériau. Il est composé d’un moteur d’une vitesse de 3000 à 6000 tours/minute ainsi qu’une poignée avant servant à l’orienter. Généralement, cet outillage professionnel est conçu pour réaliser des coupes droites et la profondeur doit être définie à l’avance. 

La scie circulaire plongeante, comme son nom l’indique, est constituée d’une lame plongeante. Contrairement au modèle classique, celle-ci n’est pas fixe et peut descendre selon la profondeur voulue. Cet appareil permet donc découper un bois directement sur son milieu. Il s’agit d’un équipement sécurisé étant donné que la lame est constituée d’un capot. C’est aussi un outil puissant avec son moteur tournant entre 3000 à 6000 tours/minute. Cet outillage pro est disponible sur le site www.guedo-outillage.fr.

À noter que ces 2 scies circulaires peuvent fonctionner sans fil. Elles sont alimentées par une batterie. Contrairement au modèle filaire, elles sont moins puissantes que ce soit au niveau de la profondeur de coupe que sur la durée d’utilisation. 

À lire en complément : Comment choisir sa débroussailleuse ?

Sélectionner une scie circulaire selon sa puissance et sa lame

La puissance est un élément à considérer pour choisir votre scie circulaire du fait qu’elle détermine sa capacité à découper une telle ou telle matière. Si vous souhaitez travailler des planches de petites épaisseurs, moins de 22 mm, un appareil d’une puissance de 1200 watts est adapté. Dans le cas contraire, si vous devez découper de planches épaisses et dures, choisissez les modèles plus puissants, entre 1800 à 2200 watts.

Pour la lame, elle se choisit en fonction de son matériau, son diamètre, son alésage ainsi que son nombre de dents. Il est à préciser que plus le diamètre de la lame est grand, plus la profondeur de coupe est importante. Concernant le nombre de dents, il est compris entre 10 et 48. Plus l’outil présente plusieurs dents, plus il est capable de réaliser une coupe nette et lente. La lame est fabriquée avec plusieurs matériaux. Celle en acier rapide (HSS) est moins pratique, car elle nécessite souvent de l’affûtage, contrairement à celle en carbure de tungstène ou en diamant. La lame multimatériau est appréciée pour sa polyvalence. Vous pouvez l’utiliser pour découper tous les matériaux qu’ils soient durs ou tendres.

Acheter une scie circulaire en prenant en compte ses accessoires et options

Sur le marché, la scie circulaire peut présenter différents accessoires et options. Il y a les éléments de confort comme la possibilité d’incliner la semelle de 0 à 45° afin de réaliser des coupes en biais. Certains modèles sont munis d’un variateur vitesse. Comme son nom l’indique, il sert à régler la vitesse en fonction du matériau et de son épaisseur. Il permet également d’éviter de brûler le bois. D’autres ont la possibilité d’être raccordés à un aspirateur pour éliminer facilement les copeaux.

Comme la lame de la scie circulaire peut effectuer 6000 tours/minute, il est important de choisir une scie circulaire dotée d’options sécurisantes. Sur le marché, vous trouverez des modèles avec un frein. Celui-ci permet d’arrêter la lame rapidement. Cet outillage de découpe peut aussi être équipé d’un carter mobile ainsi qu’un ressort de rappel. En fin de coupe, celui-ci a pour rôle de placer le carter dans sa position initiale. Il peut être composé d’un couteau diviseur, dont le rôle est d’éviter que la lame se bloque pendant le sciage. L’autre caractéristique d’une scie circulaire est qu’elle peut être constituée d’un interrupteur de sécurité. Il suffit de l’activer pour empêcher les démarrages intempestifs.

Plan du site